Le Sensible et la crise identitaire chez les praticiens de santé : Perspective chez les kinésithérapeutes pratiquant la fasciathérapie

Sociology Sdudy
Auteur(s) :

Christian Courraud - Docteur en sciences sociales de l'UFP, Directeur du CERAP.

Directeur du CERAP, Professeur auxiliaire invité de l'UFP

Anne Lieutaud - Professeur auxilliaire invitée de l'UFP, Docteure en sciences sociales, Directrice adjointe du CERAP

PhD Sciences sociales option psychopédagogie, chercheure et consultante indépendante

Danis Bois - Professeur agrégé, Docteur en sciences de l'éducation, Fondateur du CERAP

Professeur cathédratique invité de l'Université Fernando Pessoa, Psychopédagogue de la perception, Chercheur en sciences de l'éducation

L'identité des professions paramédicales est appelée à se développer pour s'adapter aux changements du monde de la santé. L'identité des soignants repose sur la dimension interpersonnelle, la masso-kinésithérapie française fonde cette compétence interpersonnelle sur le toucher. C'est pourquoi de nombreux praticiens essaient de développer cet aspect de leur pratique par le biais de la formation professionnelle continue.

La fasciathérapie Méthode Danis Bois, caractérisée par son approche relationnelle et sensible des soins et du toucher, se situe dans ce domaine. Cet article présente les impacts de cette thérapie manuelle sur l'identité professionnelle de 446 masseurs-kinésithérapeutes ayant participé à une enquête par auto-évaluation.

Les résultats montrent que, malgré les quelques difficultés qu'ils rencontrent dans leurs fonctions, la pratique de la fasciathérapie s'intègre parfaitement dans le cadre de la masso-kinésithérapie. Elle renforce largement le sentiment d'efficacité thérapeutique et la capacité à répondre à l'évolution des besoins de santé (maladies chroniques, souffrance psychique et qualité de vie des patients). Elle redonne également du sens et de la valeur à la profession et stimule la motivation tout en favorisant la congruence des identités personnelles et professionnelles. Elle est ainsi considérée comme une valeur ajoutée à la masso-kinésithérapie, un moyen de s'accomplir et une composante essentielle de l'identité professionnelle.

Lire la suite en anglais

Christian Courraud
Anne Lieutaud
Danis Bois