Quatre soutenances de master de grande qualité

Fleurs (c) Ales Krivec
Auteur(s) :

Karine Grenier - Professeure auxilliaire invitée de l'UFP, Docteure en psychologie, Psychopédagogue de la perception

Praticienne, artiste et formatrice en psychopédagogie perceptive, avec une spécialisation en expressivité

Eve Berger - Professeure auxiliaire invitée de l’UFP, docteure en sciences de l'éducation, Directrice de CF3P

Professeure associée de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR)

Marc Humpich - Professeur associé invité de l'UFP (Portugal) et de l'UQAR (Québec), docteur en sciences, accompagnateur du changement

Docteur en Sciences, Formateur et accompagnateur du changement auprès des personnes et des groupes (Paris, Athènes, Montréal). Membre du Graspa (Groupe de recherche en approche somato-pédagogique de l'accompagnemnent, UQAR).

Le 14 mars dernier, à l'Université Ferando Pessoa, quatre étudiants en mestrado ont soutenu leur recherche de master devant des jurys conquis ! Ils nous ont offert de très beaux moments, intenses et porteurs d'ouvertures et de nouveautés. Certaines soutenances se sont même déroulées avec un partage par Skype pour que collègues ou amis outre-atlantique puissent suivre la prestation. Félicitations !

 

Intersubjectivité performeur-spectateur et Pédagogie Perceptive : Etude qualitative des résonances vécues par les spectateurs dans le cadre des performances sur le mode du Sensible

par Catherine MARC-LEFORT
sous la direction de Karine Grenier

Cath_Marc-Lefort.jpgCette recherche étudie le vécu des spectateurs d’un dispositif performatif particulier basé sur la pratique de la pédagogie perceptive : les performances sur le mode du Sensible. La relation entre spectateurs et performeurs est un processus intersubjectif (Barba, 2004) ; celle qui s’établit entre le pédagogue perceptif et la personne accompagnée (Bourhis, 2009). Mais plus précisément, quelles sont les spécificités de la résonance chez le spectateur lorsque cette relation prend source dans les processus de réciprocité du Sensible transposés dans le cadre performatif ?

Une méthodologie qualitative d’inspiration phénoménologique permet d’extraire à travers neuf entretiens, réalisés à l’issue de trois performances, six niveaux de résonance donnant à voir un spectateur « résonnant », actif et mobilisé. Les résultats confirment des natures de résonance mises en évidence dans la littérature (physiologique, proprioceptive, tonique, émotionnelle) et ouvrent à d’autres types de résonance (d’états et du Sensible), plus spécifiques à la pratique de la pédagogie perceptive.

Catherine Marc-Lefort est praticienne en psychopédagogie de la perception

 

------------------------------

Ressentis corporels et sentiment de séparation : Étude en première personne de l’évolution de la place du corps au cours de ma vie

Par Chantal Mutel,
sous la direction de Eve Berger

chantal mutel.jpgLa recherche présentée dans ce mémoire vise à interroger la place du corps dans le ressenti du sentiment de séparation dans ses différentes facettes, souffrantes et destructrices, ou constructives de la relation à soi et à autrui. A partir d’une posture épistémologique qui consiste à considérer mon vécu comme une matière expérimentale, j’ai produit mes propres données “radicalement” en première personne, en m’inspirant de la méthodologie de l’auto-explicitation et de l’introspection sensorielle. Cette démarche qualitative, prospective et phénoménologique, vise à comprendre de quelle façon le rapport au Sensible peut transformer une problématique comme celle du ressenti du sentiment de séparation. L’analyse met à jour un processus de transformation qui s’appuie sur le toucher de relation de la Pédagogie Perceptive et la distance de proximité qu’il permet, pour favoriser une qualité du rapport au corps, un enrichissement du rapport à autrui et un sentiment de rassemblement de soi.

Chantal Mutel est comédienne et directrice artistique

 

------------------------------

Etude des incidences d’un accompagnement-formation à médiation corporelle sur le renouvellement personnel et professionnel d’une enseignante-directrice d’une école de musique

par Margarita de Vivero Zuber,
sous la direction de Marc Humpich

Marga zuber.jpgCette recherche porte sur le processus de renouvellement personnel et professionnel d’une enseignante et directrice d’une école de musique (Ecole Musique en mouvement), à la faveur
de l’accompagnement formation à médiation corporelle que j’ai mis en place, afin de répondre à sa demande de formation. L’étude s’inscrit dans le domaine de l’éducation et de
la formation continue des adultes ; l’accompagnement formation s’enracine dans le paradigme du Sensible. Dans le champ théorique, après avoir éclairé le carrefour entre des
processus de changement et les actions d’accompagnement formation qui tentent de les favoriser, j’ai présenté la Psychopédagogie Perceptive et développé la spécificité de cette
démarche d’accompagnement formatif à médiation corporelle. La posture épistémologique déployée est celle d’un praticien chercheur qui opte pour une démarche heuristique d’analyse
qualitative. C’est à partir d’une méthodologie de recueil croisé (journal de bord de la participante à la recherche et entretiens face à face), que j’ai effectué une analyse catégorielle
d’inspiration phénoménologique, suivie d’une analyse herméneutique des données, afin de comprendre les incidences de notre pratique sur la sphère de la vie personnelle et de la vie
professionnelle de l’enseignante et directrice, dans les champs de sa perception, de sa cognition et de ses actions.

Margarita de Vivero Zuber est accompagnatrice et formatrice en Psychopédagogie de la perception chez ACTENSIS, France

 

-------------------------------

L'approche somatopédagogique de l'accompagnement : conditions d'émergence, repères épistémologiques, cohérence théorique et pratique

Par Vincent Cousin,
sous la direction de Eve Berger

Vincent Cousin.jpgCette recherche avait comme objectif d’éclairer le processus d'émergence de l'approche somato-pédagogique de l'accompagnement ainsi que sa cohérence théorique et pratique. Cette étude se situe spécifiquement au carrefour des études de l’intervention psychosociologique et des théories et pratiques du Sensible. En effet, au cours des vingt dernières années, cette approche émergente et en évolution se développe au croisement des théories et pratiques de la Psychopédagogie perceptive et de la psychosociologie telle que pensée, enseignée et pratiquée à l’Université du Québec à Rimouski.

C’est à partir d’une posture de chercheur du Sensible qu’ont été menées les différentes phases de cette démarche de recherche à la fois exploratoire et fondamentale. Épistémologiquement enracinée dans le paradigme du Sensible et dans le paradigme compréhensif et interprétatif, cette recherche s’est faite dans une cohérence méthodologique de type théorique et spéculative.

L’élaboration théorique issue de ce processus de recherche a été organisée autour d’un triple mouvement à savoir : l’interprétation, l’argumentation et la mise en récit, à partir d’un corpus de textes publiés par des praticiens-chercheurs du Groupe de Recherche en Approche Somato-Pédagogique de l’Accompagnement (GRASPA) de l’UQAR et du Centre d’Etude et de Recherche Appliquée en Psychopédagogie Perceptive (CERAP) de l’UFP. Les résultats de cette recherche donnent à voir des repères historiques, contextuels, théoriques et pratiques participant à une meilleure compréhension de l'émergence et de la cohérence interne de l'approche somato-pédagogique de l'accompagnement.

Vincent Cousin est étudiant de 3è cycle en psychosociologie et travail social, à l'Université du Québec à Rimouski

Karine Grenier
Eve Berger
Marc Humpich